Comment demander une formation quand on est salarié ?

Publié le : 05 mai 20213 mins de lecture

Pour faire avancer sa carrière professionnelle, chaque salarié peut avoir envie d’évoluer à un autre poste, se reconvertir ou prendre des nouvelles responsabilités. Selon ses droits, le salarié peut demander un accord de formation à l’employeur. La formation peut être exercée tout en maintenant l’activité professionnelle, selon les modalités convenues entre le salarié et l’employeur.

Le Compte personnel de formation

Le Compte personnel de formation ou CPF offre une possibilité à tout salarié d’acquérir des droits à la formation, utilisables durant sa carrière professionnelle. Le CPF offre une opportunité de changement de carrière pour le salarié, mais également de muscler le CV. Le CPF est ouvert pour tous les salariés de plus de 16ans. La signature d’un contrat d’apprentissage est nécessaire pour les jeunes de 15 ans. Une fois les droits à la retraite mises en évidence, le compte personnel de formation est fermé, en exception des bénévolats et des volontariats exercés. A partir de 65ans, le retraité n’ayant pas retrouvé d’activité professionnelle se voit également le compte de formation pour salarié fermé. Une réouverture du compte personnel de formation peut être demandée si le retraité reprend une activité salariée.

Une formation en conservant les heures de travail

Pour obtenir le droit de formation sans interrompre le contrat de travail, un accord de l’employeur est nécessaire. L’employeur doit ratifier le contenu de la formation, le maintien du salaire de l’employé et la durée de la formation du salarié. Le délai légal de demande varie selon la longueur de la formation demandée. L’organisation avec l’entreprise doit être discutée pour arranger les heures de travail du salarié et sa formation, si la demande a été validée. Si l’employeur refuse, le droit de formation pour salarié peut être utilisé, mais hors du temps de travail. Avec une formation en ligne, le salarié peut débuter une formation sans l’approbation de l’employeur.

Le financement de la formation

La cotisation versée chaque année au compte CPF, varie selon le contrat du salarié. Ce montant est le principal moyen de financement de la formation de l’employé. Si le salarié projette une réorientation de carrière, le compte de formation pour salarié de transition est à privilégier. Sous l’accord de l’entreprise, la garantie de réoccupation d’un poste après une absence au travail peut être obtenue pour les formations à longue durée. L’entreprise peut se charger du financement et peut l’inscrire dans le plan de formation, si cette dernière demande elle-même la formation du salarié.

Plan du site